SENSING · TESTING · GAUGING

Contrôle de densité linéaire

LMS2400-XX-UC

Contrôle de densité linéaire (LMS) Dites-moi plus

Ces systèmes uniques ont révolutionné la maîtrise de la vitesse de production des lignes

  • avantages
  • Concordance convoyeur/machine
  • Stabilité des conditions de convoyage
  • Contrôle de la pression sur les convoyeurs
Les contrôle de densité linéaire (LMS) fournissent un signal analogique proportionnel à la quantité (ou densité) de boîtes sur le convoyeur. Ce signal peut être utilisé pour moduler la cadence de la machine par rapport à celle du convoyeur, ou inversement.

Synchronisation rigoureuse

Machine synchronization with linear mass sensor
est possible avec un LMS car il donne instantanément un signal de sortie pour chacune des boîtes. La machine n'a plus besoin d'attendre le signal d'un capteur qui doit être couvert pour fournir son signal. Installation recommandée près des lubrificateurs, neckers ou testeurs, pour maintenir exactement la bonne quantité de boîtes en réserve ou à l'entrée des machines. .

Concordance convoyeur/machine

machine control using  linear mass sensorquand il est installé à l'entrée de la machine, le LMS permet de contrôler la cadence de la machine pour qu'elle corresponde parfaitement à la quantité de boîtes qui arrivent en machine. Contrairement aux systèmes traditionnels qui ne prennent en compte qu'une vitesse lente, moyenne ou élevée, le LMS apporte un contrôle précis, sans à-coups, et qui s'auto-régule..

Stabilité des conditions de convoyage

conveyor pressure control using linear mass sensor on siderail
est vitale aujourd'hui, vu la légèreté des boîtes et la cadence très élevée des machines. Un LMS Sencon permet une maîtrise totale de cette sécurité, tout en assurant des conditions optimales pour le convoyage et la gestion de l'espace, et une pression minimale sur les boîtes..

Installation facile, même sur des convoyeurs complexes

est atteint en faisant varier la vitesse du convoyeur en fonction du niveau de remplissage. Quand le convoyeur est plein, il doit avancer au rythme de la machine, pour ne pas engendrer un excès de pression au niveau des boîtes. Par contre, quand il se vide, sa vitesse doit augmenter. Donc, après une phase de vidange, la vitesse du convoyeur est à son maximum, En réduisant les temps de transit et de re-remplissage, on peut ainsi gagner de précieuses secondes au niveau de la performance de la ligne.